Mon bébé a la tête plate. Que faire?

Le crâne de votre tout-petit a tendance à s’aplatir ? Ne vous en faites pas, il existe de bons réflexes pour y remédier !

bébé avec une tête plate

Pas de panique !

Votre bébé est si petit, si mignon… Il a vraiment tout pour plaire. Mais petit hic, son crâne a tendance à s’aplatir !

Cette déformation inquiète les parents…

 

Complètement malléable !

Ne vous en faites pas !

Près de 40 % des bébés sont concernés par le «crâne plat» de bébé (ou «plagiocéphalie positionnelle»).

On sait que les os de leur tête sont encore plutôt mous alors pas d’inquiétude à avoir.

Une déformation de ce genre peut en effet apparaître lorsque votre bébé a la tête toujours orientée de la même manière, quand il dort par exemple.

Il arrive même que cette déformation soit déjà présente quand le bébé naît mais c’est bien plus rare.

 

Le couchage sur le dos, principale cause de la «tête plate» :

Le phénomène de la «tête plate» vient tout simplement du fait que le crâne des bébés est très malléable dans les premiers mois de vie.

L’arrière du crâne peut en effet se déformer car le nourrisson passe le plus clair de son temps allongé sur le dos.

Ces «plagiocéphalies positionnelles» résultent ainsi d’une mauvaise position du bébé après sa naissance ou, plus rarement, dans le ventre de sa maman lors de la grossesse.

Bien que le couchage sur le dos permet de fortement diminuer les risques de mort subite du nourrisson, il ne faut pas oublier que cette règle a des conséquences sur la tête des enfants.

Il faut alors penser aux conseils de prévention pour éviter ces plagiocéphalies ou du moins les amoindrir au maximum!

 

D’autres causes existent :

Certains bébés peuvent connaître ce phénomène avant même la naissance.

Ils souffrent en effet d’un «torticolis du nourrisson» car ils avaient une mauvaise position dans le ventre maternel.

Ce torticolis peut également être provoqué durant l’accouchement car la tête du bébé est alors bien manipulée. Lors d’un accouchement, l’utilisation de forceps ou de ventouses aussi entraîner ces déformations.

L’enfant garde en effet la tête penchée d’un côté, ce qui entraîne la plagiocéphalie.

N’hésitez pas à consulter un spécialiste pour qu’il observe l’évolution de ce torticolis !

 

Pensez à la prévention :

Si dans la plupart des cas la plagiocéphalie relève d’un problème esthétique, elle peut au moins être amoindrie par quelques gestes que vous pouvez adopter dès la sortie de la maternité.
Ces consignes sont d’autant plus importantes qu’une fois la déformation installée, elle ne disparaît pas spontanément.

 

  • N’hésitez pas à changer votre bébé de position dans son berceau: aidez-le à tourner la tête de temps en temps (un jour sur deux à droite par exemple), en changeant de place le berceau s’il est à roulette ou en inversant sa position de couchage (la tête du côté des pieds)
  • Lorsqu’il est réveillé et qu’il joue sous votre surveillance, placez-le sur le ventre dix à quinze minutes plusieurs fois par jour. Privilégiez le parc au transat!
  • N’hésitez pas à changer de places les stimuli (mobile, veilleuses ou lampes) pour que votre bébé ne regarde pas toujours du même côté.
  • Préférez le porte-bébé ventral au dorsal quand vous vous promenez avec votre bébé. Le portage en écharpe permet également une bonne prévention.
  • Faites attention aux cale-bébé dorsaux ou aux matelas «cocoonant». Ceux-ci maintiennent la tête de votre bébé toujours dans la même position.

-Les femmes allaitant sont moins concernées par ce phénomène. En effet, elles changent souvent la position de leur bébé en changeant de sein pour le nourrir.

-Pour celles qui donnent le biberon, il faut donc penser à changer régulièrement la position de votre bébé pour empêcher que la pression crânienne se fasse toujours au même endroit.

 

Des conséquences pas seulement esthétiques :

Dans la majorité des cas, l’aplatissement du crâne disparaîtra de lui-même, en grandissant. Alors pas de panique !

Dans certains cas plus graves, l’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour avoir un avis médical.

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin. Votre pédiatre vous dirigera vers des spécialistes, notamment des kinésithérapeutes.

 

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site topsante.com

Mon bébé a la tête plate. Que faire?
Donnez votre avis sur cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.