Mon bébé a souvent le hoquet

D’où provient le hoquet ?

Le hoquet est un phénomène tout à fait normal qui est causé par l’estomac du petit, qui s’est rempli, soit de lait (après le sein ou le biberon), soit d’air (après des rires par exemple).

Comme l’estomac augmente de volume, il stimule avec lui le diaphragme (le muscle qui sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale (le ventre des poumons), qui se contracte de façon incontrôlée et répétitive.

Chacune de ces contractions est suivie d’une fermeture brutale de la glotte qui entraîne alors ce bruit distinctif que nous connaissons tous.

En moyenne, le hoquet dure environ 30 minutes à une heure, avec une fréquence pouvant aller de quatre à soixante contractions par minute. 

Il peut apparaître quand votre bébé est très agité

Lorsque que le bébé joue et s’agite dans tous les sens, il peut avaler beaucoup d’air, cela pourra alors entraîner un hoquet.

Pour essayer de calmer ce petit désagrément, votre pouvez allonger votre bébé à plat ventre sur votre avant-bras et le promener. Tapotez-lui légèrement le dos et bercez-le.

N’hésitez pas à le coucher sans crainte si vous le ressentez complètement épuisé.

Il apparaît souvent lors d’un repas :

Généralement, votre bébé peut avoir le hoquet après (ou pendant) avoir été nourri ou après avoir régurgité un peu de lait. Il s’agit probablement de reflux, et il n’y a souvent pas lieu de s’inquiéter.

Cela peut signifier que l’estomac de votre bébé est plein, la nourriture et le contenu acide vont alors remonter pour provoquer un hoquet ou alors plus sérieusement, des régurgitations.

Mais votre bébé peut également avoir un hoquet même lorsque son petit ventre est vide.

Dans ce cas, votre bébé peut avoir avalé son biberon ou avoir tété avec trop de précipitation.

Pour empêcher la venue du hoquet, n’hésitez pas à faire manger lentement votre bébé voire à insister sur quelques pauses pendant le repas.

hoquet du bébé

Pas de panique ! Le hoquet est un phénomène tout à fait normal

Effectivement, le hoquet est un phénomène extrêmement banal chez le nouveau-né.

Certains bébés l’ont en quasi-permanence les premières semaines de leur vie.

Si le hoquet n’est accompagné d’aucun autre symptôme, vous n’avez aucune raison de vous inquiéter. En effet, le hoquet est un phénomène tout à fait récurrent et banal chez le bébé. Certains l’ont même en permanence lors des premières semaines de vie.

En revanche, si les spasmes de votre enfant sont si forts qu’ils seraient accompagnés de fièvre, de vomissements et qu’ils empêcheraient votre enfant de dormir, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Votre bébé pourrait souffrir d’une irritation locale ou d’une intoxication. Dans des cas vraiment exceptionnels, il pourrait s’agir d’une hernie hiatale ou d’une tumeur.

 

Le hoquet n’est pas signe de bonne ou de mauvaise santé

En réalité, le hoquet n’a aucune utilité particulière. Alors aucune raison de s’inquiéter, on le subit juste car c’est un phénomène lié à notre façon de manger ou de respirer mais il ne signifie pas grand-chose.

Les spasmes ne sont pas douloureux

Sachez que votre bébé a déjà connu le hoquet dans votre ventre !

Et oui, le hoquet peut survenir dès la grossesse. Vous pouvez même entendre votre bébé avoir son hoquet! La différence est qu’à ce moment-là, les spasmes sont liés au liquide amniotique.

Mais pas de panique, même si les crises de votre bébé peuvent paraître violentes, elles ne le font pas souffrir. Votre bébé est habitué à cette sensation !

 

Quelques conseils pour calmer le hoquet

Il n’y a aucun remède-choc pour calmer le hoquet, le meilleur reste tout simplement l’attente !

Le hoquet finit par disparaître de lui-même.

Les remèdes généralement conseillés pour les enfants et les adultes ne sont pas à utiliser chez les bébés, ils sont même à proscrire. N’alarmez pas votre bébé avec ces «remèdes», ils lui feraient sûrement mal et ça ne suffira qu’à l’effrayer.

Si le hoquet dure plus d’un quart d’heure, vous pouvez lui faire téter de l’eau pure ou de l’eau sucrée. N’hésitez pas à lui donner un biberon d’eau fraîche.

Lors du repas, vous devriez essayer de donner des plus petites quantités de nourriture à votre bébé, mais plus souvent.

Si vous donnez le biberon à votre bébé, faites-lui faire son rot toutes les deux ou trois minutes pendant que vous le nourrissez.

Après le repas, asseyez votre bébé sur vos genoux pendant environ 20 minutes.

Vous pouvez aussi commencer à masser doucement la fontanelle de votre bébé. (Les fontanelles – 6 au total – sont des membranes qui séparent les os du crâne. La plus grande d’entre elles est située au sommet du crâne. Leur fonction est de permettre à celui-ci de s’adapter à la croissance du cerveau.)

N’hésitez pas à masser de votre index la colonne vertébrale de votre petit.

Homéopathie et tétines spéciales: Vous pouvez également vous tourner vers l’homéopathie.

On vous conseille de consulter un médecin homéopathe qui vous prescrira sûrement des granulés de Stramonium, de Cuprum, de Teucrium marum ou encore d’Hyoscyamus.

En vente en pharmacie, vous pouvez également essayer les tétines antiaérophagiques, qui permettent de régler le débit de lait plus facilement.

 

N’hésitez pas à consulter un médecin pour plus d’informations.

Mon bébé a souvent le hoquet
Donnez votre avis sur cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.