Mon bébé a des gaz

Il arrive parfois que votre bébé se torde d’inconfort, se sente mal à cause de son ventre.

Lorsque celui-ci se tortille dans tous les sens et pleure beaucoup, il est conseillé de consulter pour en trouver la raison.

Les Coliques, allergies, l’allaitement…, les causes de ses gaz peuvent alors être nombreuses.

Vous ne savez plus quoi faire pour l’apaiser de ses maux intestinaux? Voyons comment y remédier pour le soulager.

Mon bébé a beaucoup de gaz.

Les gaz, est-ce que c’est normal ?

Tous les bébés ont des flatulences. Ils n’ont pas encore acquis la gêne que l’émission de gaz provoque en public, ils ne se privent donc pas pour les évacuer.

Chez le nouveau-né, ce phénomène résulte principalement du processus de digestion du lactose et des autres nutriments contenus dans le lait maternel ou infantile.

En moyenne, un bébé produira alors entre 15 et 20 pets par jour.

Mais aucune raison de s’inquiéter, tout cela reste tout à fait normal si votre bébé ne pleure pas, ne souffre pas à cause de ses gaz, et mange normalement.

Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à aller voir un pédiatre. Une production excessive de gaz peut s’expliquer par diverses autres raisons.

 

Les problèmes reliés à l’allaitement :

-Si vous allaitez votre bébé, la cause la plus fréquente des gaz vient d’une mauvaise position d’allaitement ou de prise au sein, qui fait en sorte que le bébé avale de l’air en même temps que le lait car sa bouche n’entoure pas totalement le mamelon.

Pour y remédier, il vous suffit de rectifier le positionnement de votre bébé.

Vous pouvez demander de l’aide à une consultante en lactation si vous avez du mal à trouver le bon positionnement pour votre bébé et pour vérifier si vous avez un bon réflexe d’éjection.

-Si vous donnez le biberon, pensez à vérifier que la taille de la tétine est adaptée à son âge et qu’elle n’est pas trop grande ou trop petite.

 

Les intolérances :

Comme l’estomac des nouveaux-nés est fragile, certains d’entre eux peuvent être sensibles aux intolérances alimentaires et même à certaines allergies qui peuvent être temporaires ou demeurer toute sa vie.

Parfois, ces gaz sont donc temporaires et ne nécessitent pas d’intervention de la part de la maman sinon que de soulager le bébé de son inconfort.

Pour réduire ou éliminer les gaz causés par une intolérance ou une allergie, la mère allaitante pourra se voir conseiller d’adopter un régime alimentaire différent avec éviction de certains aliments réputés pour donner des gaz.

Mais il arrive parfois que le trouble persiste plus durablement, auquel cas il vous sera conseillé de consulter un médecin.

Il vous proposera par exemple un régime spécial, un changement de lait ou également une prescription pour soulager les douleurs de votre bébé.

 

Les coliques :

Ce trouble digestif très fréquent chez le nouveau-né.

Il survient principalement entre la 2e et la 6e semaine après la naissance, et provoque alors d’importantes inquiétudes pour les parents, qui ne savent pas comment soulager leur bébé.

Votre bébé va alors se mettre à pleurer sans s’arrêter, à avoir le visage rouge, les jambes repliées, les poings serrés…

Il vous convient donc de le rassurer.

 

Pour réduire les gaz, certaines mamans se tournent vers l’homéopathie.

Chamomilla, Dioscorea phosphorica et Nux vomica font partie des remèdes préconisés le plus souvent.

 

Des gaz temporaires :

Il arrive que comme les adultes, votre bébé ne souffre seulement de gaz temporaires qui l’incommodent.

Vous avez alors besoin de solutions rapides et efficaces pour le soulager.

Voici quelques conseils qui vous aideront à minimiser son inconfort :

  • Le coucher sur le dos et lui faire faire le mouvement de la bicyclette avec les jambes
  • Lui mettre un doudou chaud (sac de lin) sur le ventre
  • Faire du portage et du peau à peau
  • Faire un léger massage de son abdomen
  • Le bercer doucement, le ventre contre votre avant-bras
  • Lui donner un produit probiotique pour aider sa flore intestinale.(Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont consommés en quantité suffisante, exercent un bénéfice sur la santé)
  • Consulter un professionnel comme un ostéopathe, un acupuncteur ou un chiropraticien spécialisé auprès des nouveau-nés.
Mon bébé a des gaz
Donnez votre avis sur cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.