Mon bébé ne m’écoute pas

Est-ce normal ?

Bébé qui n'écoute pas

Il est tout à fait normal que votre bébé ne vous écoute pas dans les premiers mois de sa vie.

Il ne connaît rien de ce monde et s’amuse alors à tout explorer.

Il a besoin de toucher à tout et de découvrir ce qui l’entoure.

Il est alors important de lui construire un environnement sain sans danger, où il pourra tracer sa route sans se blesser.

Un bébé n’a pas conscience du danger, il suit seulement son instinct comme le ferait un animal.

C’est pour ça qu’il ne faut pas se vexer s’il ne vous écoute pas, il vous faudra sûrement répéter, répéter encore et encore jusqu’à ce qu’il comprenne les « règles » du monde qui l’entoure.

Mon bébé ne m’entend pas

Votre bébé semble très distrait. En plus de ne pas écouter, vous avez l’impression qu’il est ailleurs et qu’il ne détecte pas le son de votre voix ou les sons de son environnement.

Pensez à demander un avis médical.

La surdité est l’anomalie congénitale la plus fréquente chez les nouveau-nés.

Elle peut très bien disparaître au bout de quelques mois si vous allez dépister votre bébé dès que vous voyez des signes étranges.

La plupart des bébés malentendants naissent de parents entendants.

Le meilleur moyen de détecter une déficience auditive chez les nourrissons, c’est de faire le dépistage universel de la surdité chez le nouveau-né (DUSN)

Un simple test de son de dix minutes peut déterminer avec précision si un bébé entend ou non. Lorsque la surdité est détectée dès la naissance, il suffit juste d’une intervention rapide qui associera un traitement et des aides technologiques pour permettre aux enfants même profondément sourds d’entendre et de parler de façon tout à fait normale.

En grandissant, il ne vous écoute toujours pas. Que faire ?

Il arrive souvent que les enfants choisissent de ne pas vous obéir. Pourquoi ?

Jouer ou faire des bêtises, c’est toujours plus intéressant qu’écouter les « ordres » des parents !

Si votre enfant ne vous écoute pas et ne vous obéit pas, ce n’est pas forcément parce qu’il est difficile ou parce que vous êtes un mauvais parent qui ne sait pas gérer son enfant.

Il ne faut pas mettre d’étiquette sur vous ou votre enfant. Cela n’arrangera pas les choses, bien au contraire.

-Votre enfant n’arrive pas forcément à mettre des mots sur ses émotions, sa colère, voilà pourquoi il lui arrive parfois d’être « incontrôlable », il va simplement chercher à attirer votre attention.

-Prenez confiance en vous et arrêtez de vous dire que vous êtes un mauvais parent. Vous faites tout ce qu’il est possible pour le bien de votre enfant mais celui-ci a encore du mal à vous écouter ? Acceptez alors de reconnaître que vous avez besoin de changer certaines de vos attitudes.

Commencez à observer les situations dans lesquelles votre enfant va être turbulent ou moins à l’écoute. Peut-être que votre attention est moins portée sur lui et qu’il veut vous le faire sentir.

Ensuite, observez vos réactions face à ces manifestations. Il faut essayer de réagir le plus neutrement possible, sans laisser transparaître vos émotions. Témoignez votre désaccord mais sans vous laisser submerger afin de diminuer le gain d’attention négative.

Pensez également à le valoriser quand il respecte la consigne que vous lui avez demandé. Cela lui permettra d’associer cela à du positif et ça le poussera à continuer de respecter ce que vous lui dites et à vous écouter un peu plus.

Il faut également lui parler de ce que vous attendez de lui et des conséquences qu’il y aura si vos attentes ne sont pas respectées. Ça ne paraît pas grand-chose comme cela mais il faut que tout soit clair pour votre enfant. S’il ne comprend pas ce que vous attendez de lui, il ne pourra pas forcément en répondre favorablement.

Attention à la fessée et à la culpabilisation !

La violence ne résout rien. Une fessée n’arrangera pas les choses et ne servira pas à faire comprendre les choses à votre enfant. Il ne faut pas lui créer un climat de peur. Évitez également de le faire culpabiliser pour tout, ça ne fera que provoquer bien des angoisses chez lui !

Pensez à demander des conseils à un spécialiste si vous êtes perdu.

Mon bébé ne m’écoute pas
Donnez votre avis sur cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.