Mon bébé a une boule dans le cou

La découverte de ganglions dans le cou, derrière la nuque inquiète énormément les parents lorsqu’ils les découvrent chez leurs enfants.

On s’imagine tout de suite que le ganglion est signe d’une maladie grave mais dans la plupart des cas, la découverte d’un ganglion n’est pas forcément grave.

Qu’est qu’une adénopathie ?

Celle-ci correspond à une affection des ganglions lymphatiques. Elle peut être d’origine inflammatoire, infectieuse ou tumorale.

Elle est caractérisée par l’augmentation de volume des ganglions.

Tous les enfants ont de petits ganglions qui font généralement moins de 1cm de diamètre.

Ceux-ci se trouvent au niveau du cou et ils sont mobiles, élastiques et ne font pas mal.

Ils sont souvent provoqués par :

  • une inflammation, comme une angine
  • des maladies infectieuses (d’origine virale ou bactérienne) comme la mononucléose infectieuse, la rubéole, la tuberculose, la toxoplasmose, la varicelle, la listeria, le staphylocoque ou encore la maladie des griffes du chat
  • un cancer d’un organe

Il vous faudra consulter un médecin si :

  • Un gros ganglion apparaît chez votre enfant et qu’il est dur et douloureux
  • Si plusieurs petits ganglions apparaissent simultanément

mon bébé a une boule au cou

Où sont situés les ganglions ?

Les ganglions sont réunis en «grappe» de chaque côté du cou, ils peuvent se trouver également aux aisselles et à l’aine.

Certains peuvent également se localiser plus profondément: Entre les poumons, à l’intérieur du thorax, dans le bas-ventre…

Quel est leur rôle ?

Les ganglions dits «lymphatiques» ont pour rôle:

  • de produire des globules blancs (lymphocytes) et des anticorps
  • de filtrer la lymphe
  • d’en éliminer les éléments indésirables

Les ganglions s’activant pour bloquer les virus et bactéries, ils vont dont se mettre à gonfler.

Pourquoi la palpation des ganglions est systématique lors des visites médicales ?

Comme le gonflement des ganglions peut indiquer une maladie, le médecin n’hésite pas à vérifier leur taille et à regarder s’ils ne sont pas douloureux pour l’enfant.

A la moindre anomalie, le médecin cherchera alors s’il y a une infection dans le corps. Si votre médecin ne voit pas ce qui les fait gonfler, il vous enverra faire une prise de sang qui pourra simplement montrer une augmentation des agents de défense qu’on appelle les lymphocytes.

Si jamais votre enfant a des ganglions enflés qui durent plusieurs mois mais qu’aucune infection n’est en cause, il faudra probablement lui faire subir une ponction pour vérifier ce qu’il se passe.

Quand faut-il consulter ?

Si votre enfant a des ganglions palpables au niveau du cou, qu’ils sont plutôt petits et qui paraissent élastiques, vous n’avez aucune raison de vous inquiéter !

Si en revanche les ganglions sont durs, assez gros et douloureux au toucher, allez voir un médecin.

Traitement

À la suite de toutes ces explorations, le diagnostic est généralement porté sans trop de difficulté. Le traitement dépend des causes qui peuvent être très nombreuses.

Mon bébé a une boule dans le cou
Donnez votre avis sur cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.